4emes Assises de la lutte contre les discriminations

assises-LCD-2019-768x656

Les discriminations : des inégalités indicibles et invisibles ? Nommer, observer, mobiliser pour agir

La prise en compte d’une injustice par les politiques publiques nécessite que celle-ci soit nommée (naming), puis dénoncée (blaming) pour qu’une demande sociale de réparation s’exprime (claiming) (Felstiner, W. LF, Abel, R. L., Sarat, A., 1991)Énoncer la discrimination, c’est dénoncer une inégalité et réclamer réparation au nom du principe d’égalité. Même si cela peut varier en fonction du motif ou du domaine, le problème des discriminations pâtit d’un déficit de reconnaissance qui entretient le statu quo plutôt que la mobilisation collective vers une société plus juste et égalitaire.

À partir des actions menées ou en cours à Villeurbanne et à la lumière d’autres initiatives, ces Assises seront l’occasion d’interroger les ressorts de cette lutte pour la reconnaissance sans cesse contrariée. Elles permettront aussi de partager les moyens et les stratégies mises en place par différents acteurs associatifs, institutionnels, militants, politiques, scientifiques pour nommer les discriminations et les dénoncer, pour les mesurer et en analyser les processus de production afin de concourir à une lutte contre les discriminations plus mobilisatrice et efficace.

https://nondiscrimination.villeurbanne.fr/2019/02/14/4eme-assises-villeurbannaises-de-la-lutte-contre-les-discriminations-vendredi-29-mars-2019/

 

Commentaires

  • Aucun commentaire.

Poster votre commentaire