« Quelle place pour la politique de la ville dans les nouvelles intercommunalités ? », l’Enquête 2017 de l’IRDSU sur le site du CGET

À l’heure où les contrats de ville 2015-2020 arrivent à mi-parcours, la politique de la ville et ses dispositifs sont désormais pilotés par des intercommunalités que la réforme territoriale a fait changer d’échelle. L’IR-DSU, en partenariat avec le CGET, vient de mener une enquête sur cette recomposition qui entraîne de nombreux changements. Avec la loi Lamy, la politique de la ville a changé d’échelle. Sa gouvernance est passée de la ville, où se situent les quartiers prioritaires, à un périmètre beaucoup plus large et divers, géré par une intercommunalité élargie. Désormais la politique de la ville s’inscrit dans un projet de territoire plus vaste, garant d’une plus grande cohérence de l’action publique et d’une plus grande solidarité. Dans son enquête annuelle, l’Inter-réseaux des professionnels du développement social urbain (IR-DSU) analyse les mutations suscitées par ces évolutions. Avant la diffusion des résultats, en septembre prochain, l’IR-DSU est venu présenter ses principaux enseignements au CGET, aux associations d’élus et aux professionnels du développement social urbain, le 22 juin dernier.

fleche bleu NEW« Quelle place pour la politique de la ville dans les nouvelles intercommunalités ? » sur le site du CGET

Recherche avancée

Fermer ▲
Ouvrir ▼