Les professionnels du DSU à… l’Honneur !

Lors de notre dernier CA, Christiane Barret – directrice de cabinet de François Lamy – a remis la Légion d’Honneur à Catherine Ternon – chef de projet à Colombes, présidente du réseau DSU 92 et membre du CA de l’IRDSU. 

Un peu d’émotion et beaucoup de bonne humeur pour cet hommage appuyé à notre collègue. Et l’occasion de saluer l’engagement des professionnels et le rôle des réseaux…

PNG - 164.1 ko

 

PNG - 278.7 ko

Camille Vielhescaze, conseiller auprès du ministre de la Ville ; Christiane Barret, directrice de cabinet ; Sylvie Rebière-Pouyade, présidente de l’IRDSU ; Catherine Ternon, chef de projet cohésion sociale à Colombes

Lors de son discours, Christiane Barret a rappelé la carrière de Catherine Ternon, de l’association « Logement pour tous » à la mairie de Colombes, en passant par Juvisy-sur-Orge et salué le rôle des réseaux de professionnels :

« (…) Permettez moi de voir dans cette distinction aujourd’hui, et à travers vous, la reconnaissance par l’Etat et le ministère de la Ville, du travail accompli au quotidien et depuis tant d’années par l’ensemble des professionnels de la politique de la ville, qu’ils soient chefs de projet, chargés de mission, directeurs territoriaux… Vous êtes les artisans d’une des plus ambitieuses politique publique qu’ait porté notre pays jusqu’à aujourd’hui, et que nous contribuons ensemble, avec l’IR-DSU particulièrement impliquée dans la réforme engagée, à rénover pour lui donner un nouvel élan demain.
A travers votre engagement, Catherine Ternon, je veux ainsi également saluer celui de votre Association, qui est depuis longtemps et plus encore aujourd’hui un partenaire privilégié du ministère de la Ville, en ce qu’elle est un lien essentiel entre les pouvoirs publics et ces milliers de professionnels qui construisent jour après jour, au plus près du terrain, la politique de la ville et contribuent pleinement, avec courage et détermination, à sa réussite. (…) »

Et dans son discours de remerciements, Catherine Ternon a elle-aussi insisté sur le rôle des chefs de projet et de leurs réseaux :

« (…) On m’a proposé cet insigne de chevalier de la légion d’honneur au titre de mon parcours professionnel dans le domaine de la politique de la ville, également pour mon engagement associatif
La plupart de mes collègues ici présents ont un parcours et un investissement militant tout aussi digne d’une distinction, aussi je suis fière de partager ce moment avec vous et j’ai une pensée pour toutes les équipes projet de la Politique de la Ville et du Développement Social Urbain.
Cette Légion d’Honneur c’est pour moi une reconnaissance de notre/nos métiers et de la manière dont nous le faisons.
C’est un des métiers ou il faut constamment s’adapter, se repositionner, en fonction des besoins des habitants, de la dynamique des acteurs, de l’environnement institutionnel et politique, des moyens et des outils mobilisables.
C’est le gage de notre efficacité. C’est la raison pour laquelle, même si , je me pose encore des questions sur le positionnement le plus pertinent pour accompagner les changements à venir
Je ne suis pas inquiète.( ou presque pas). (…) »

LH05

Commentaires

  • Aucun commentaire.

Poster votre commentaire