« Séminaire pour la Promotion de l’Intervention Sociale Communautaire »

Le réseau « Séminaire pour la Promotion de l’Intervention sociale Communautaire »[1]  est composé de professionnels de l’intervention sociale, d’universitaires et de formateurs, auxquels se sont joins dès l’origine, diverses associations: l’IRDSU, le CNLAPS  et le FNCSF, l’ONG Asmae-Association Sœur Emmanuelle, le CEDIAS/MUSEE SOCIAL et l’association Regard[2].

Ce réseau  s’est constitué en 2006 pour assurer la promotion des interventions sociales d’intérêt collectif et des actions communautaires, dont un rapport de l’IGAS paru cette même année avait déploré l’insuffisance. Depuis sa mise en place, ce réseau a conduit une série de démarches – séminaires, colloque, étude- destinées à repérer, évaluer et valoriser des actions communautaires mises en œuvre à l’initiative de professionnels ou d’habitants. Il a apporté une contribution aux travaux du Conseil Supérieur du Travail Social sur l’Intervention Sociale d’Intérêt collectif – rapport 2010 – et au séminaire organisé par le Centre d’Analyse Stratégiques et La Direction Générale de la Cohésion Sociale sur le même thème.



[1] Ce réseau s’est crée en 2006 sous l’appellation Travail Social Communautaire (TSC), il a adopté sa nouvelle dénomination Séminaire pour la Promotion de l’Intervention sociale Communautaire 5SPIsC) en juin 2011.

[2] IRDSU : Inter réseau des professionnels du développement social urbain ; CNLAPS : Comité National de Liaison des associations de prévention spécialisée ; CEMEA : Centre d’Etude aux Méthodes d’Education Active ; FNCS : Fédération Nationale des Centres Sociaux ;

 

Recherche avancée

Fermer ▲
Ouvrir ▼