L’IRDSU réagit à la publication du rapport du Sénat sur l’évaluation de la loi Lamy et à la suppression de crédits : « La Politique de la ville en danger »

logo ir NEW

Alors que le rapport sénatorial du 19 juillet 2017 sur la mise en œuvre de la loi Lamy, auquel l’IRDSU a contribué, souligne l’insuffisance des moyens dédiés à la Politique de la ville, un décret vient d’annuler plus de 130 millions d’autorisations d’engagement et 46 millions de crédits de paiement sur le programme 147. La Politique de la ville, qui a disparu des radars nationaux, est en danger. Le rapport sénatorial rappelle la pertinence des grands principes posés par la loi Lamy et reprend plusieurs constats et propositions portés par l’IRDSU.

telecharg color NEWCommuniqué IRDSU – rapport sénatorial loi Lamy et décret annulation crédit

telecharg color NEWRapport Sénat application loi Lamy – Contribution IRDSU

Commentaires

  • Je précise que j’ai exercé pendant 40 ans dansles quartiers difficiles de la Seine Saint Denis et des Yvelines.

    Il faudrait mieux connaître les raisons de ces coupes budgétaires. Sur la base de quelles évaluations ? La Cour des Comptes avait déjà suscité des interrogations l y a quelques années.

    Ayant exercé de nombreuses fonctions dans les quartiers dits « difficiles », j’ai souvent constaté–hélas–que les interventions n’étaient pas à la hauteur des enjeux. C’est pourquoi j’ai moi-même écrit un livre en 2005 , puis un article paru fin 2016 sur le site de la Gazette Santé sociale. J’enverrai l’article avec un autre E-Mail.

    De Carole DANE le 22/08/17 à 18 h 20 min

Poster votre commentaire