« Elus et professionnels vent debout contre les coupes budgétaires », dans la Gazette des Communes

gazette new

Les associations d’élus et de professionnels de la politique de la ville montent au créneau pour fustiger les coupes budgétaires prévues par le décret du 20 juillet dernier. Ils dénoncent un choix « dangereux » et demandent à l’État de tenir ses engagements.. Selon ce texte, paru au creux de l’été, 46,5 millions d’euros du budget accordé à la politique de la ville seraient annulés, soit un gel de 11% des crédits. (…)

Déjà échaudé par l’absence de ministère dédié dans le gouvernement, l’Inter-réseaux des professionnels du développement social urbain, qui réunit plusieurs centaines de chefs de projet et de chargés de mission, estime pour sa part que « la politique de la ville, qui a disparu des radars nationaux, est en danger ». L’IRDSU affirme que l’annulation de plus de 46 millions d’euros de crédits sur le programme « politique de la ville » en 2017 va « à l’encontre des besoins et menace dès cette année des actions menées en faveur des quartiers prioritaires et de leurs habitants ».

fleche bleu NEW Elus et professionnels vent debout contre les coupes budgétaires,  dans La Gazette des Communes du 31 juillet 2017

Commentaires

  • Aucun commentaire.

Poster votre commentaire