La CGT craint des réductions de moyens pour la politique de la ville à Paris

Suite à la réduction de la géographie prioritaire et à la réorganisation de la DPVI, « la CGT s’alarme de la réduction des moyens prévisibles pour l’ensemble des partenaires de la politique de la ville, services publics comme les équipes de développement local et des associations de quartiers. Elle s’inquiète quant au devenir d’une politique publique de développement local en direction des quartiers populaires. (…) »

telecharg blue NEWLe communiqué de la CGT Paris

 

 

Commentaires

  • Aucun commentaire.

Poster votre commentaire