« FIPD 2016 : 70 millions d’euros aux collectivités, priorité à la lutte contre la radicalisation »

Dans un contexte post-attentats, le fonds interministériel de prévention de la délinquance (FIPD) s’élèvera en 2016 à 69,4 millions d’euros, dont un quart réservé à la lutte contre la radicalisation. C’est ce qui ressort de la circulaire relative aux orientations pour l’emploi des crédits FIPD diffusée le 12 février aux préfets. L’enveloppe devra également permettre aux collectivités de financer dans les mêmes proportions qu’en 2015 les actions traditionnelles dirigées vers les jeunes récidivistes et leur insertion, l’aide aux victimes ou encore la vidéosurveillance.

fleche bleu NEW« FIPD 2016 : 70 millions d’euros aux collectivités, priorité à la lutte contre la radicalisation » sur LaGazette.fr le 16 février 2016

Commentaires

  • Aucun commentaire.

Poster votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.