La pauvreté comme stigmate social

La distinction entre « bon » et « mauvais » pauvre, « méritant » ou non l’assistance, est enracinée, la représentation de la pauvreté charriant son lot de préjugés et de stigmates. L’historienne Axelle Brodiez-Dolino met en perspective l’évolution des frontières, des catégories et des politiques sociales qui construisent, déconstruisent et appréhendent la pauvreté.

telecharg color NEWlire la suite ici

 

Commentaires

  • Aucun commentaire.

Poster votre commentaire