« L’éducation prioritaire mise à nue dans les Hauts-de-Seine ? »

Lancée mardi 21 janvier 2014, la grève des enseignants des Hauts-de-Seine se poursuivait encore en fin de semaine. Soutenus par des élus locaux du Nord du départements et les parents d’élèves, les enseignants protestent contre la baisse de la dotation horaire globale (DHG), qui affecte tout particulièrement les établissements en éducation prioritaire. Mais que peuvent donc les élus locaux ?

 fleche bleu NEW « L’éducation prioritaire mise à nue dans les Hauts-de-Seine ? » sur LaGazette.fr le 3 février 2014

Commentaires

  • Aucun commentaire.

Poster votre commentaire