Bruno tardieu (ATD Quart-Monde) – « Le paradoxe de la participation des pauvres »

Les absents ont toujours tort. Ainsi, les préjugés s’accumulent sur les personnes en situation de pauvreté, absentes de tous les lieux où se joue la vie sociale et politique. Mais des choses bougent. En 2012, le Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (CNLE) a, le premier, institué un 8e collège composé de personnes connaissant une grande précarité.

fleche bleu NEW « Le paradoxe de la participation des pauvres », une tribune de Bruno Tardieu, Délégué national du mouvement ATD Quart Monde

Commentaires

  • Aucun commentaire.

Poster votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.