à la restitution de la recherche action Animation Territoriale Citoyenne

à la restitution de la recherche action Animation Territoriale Citoyenne

Une démarche initiée par trois réseaux :

  • Fédération des Centres Sociaux de France
  • Comité National de Liaison des Régies de Quartier
  • Bleu blanc zèbre : Julien (DG), Adrien (développeur de projets)

Et appuyée par le CGET.

 

Les partenaires partagent ainsi des constats suivants :

  1. Les difficultés sur les territoires les plus fragiles (QPV, ruralité, ultra-marins) persistent.
  2. La question de l’implication des citoyens et de leur mobilisation dans le cadre de projets territoriaux alliant associations, entreprises, habitants et services publics est un point particulièrement faible dans les QPV.
  3. Même si les chefs de projets Politique de la Ville ou les Délégués des Préfets ont souvent une réelle compétence d’animation, il peut être utile de faire appel à des « animateurs territoriaux citoyens ».
  4. Il existe actuellement des ressources-clés structurantes sur les territoires, qui animent des réseaux d’acteurs et sur lesquelles il pourrait être opportun de s’appuyer.

La réussite des territoires dépend de la capacité de l’ensemble des acteurs (Collectivités, Etat, associations, entreprises, habitants) à coopérer.

Les structures de proximité ont l’aptitude à :

  • fédérer les acteurs,
  • animer les réunions pour que celles-ci mobilisent et soient efficaces,
  • coordonner un diagnostic partagé (ex : Défi Bourgogne 3 000),
  • apporter une plus-value nécessaire aux projets de territoires.

Il est souvent pertinent et/ou nécessaire de faire appel à des professionnels de l’animation, de réunions participatives et de processus coopératifs, dans un projet partagé sur le territoire : des « animateurs territoriaux ».

Objectifs de la démarche d’expérimentation territoriale :

  1. Sortir des logiques des tuyaux d’orgue pour entrer dans une logique de projet territorial partagé (transversalité) ;
  2. Passer d’une logique de compétition à une logique de coopération dans l’élaboration des solutions locales ;
  3. Favoriser la coopération entre des acteurs qui ont des histoires, des cultures, des enjeux différents ;
  4. Définir par territoire des axes forts pour permettre un suivi et une meilleure capitalisation ;
  5. Evaluer la plus-value de l’animation territoriale citoyenne en définissant au sein du groupe de suivi national les indicateurs et les objectifs afin d’en mesurer les effets concrets sur la qualité des actions et du projet territorial.

Les enjeux de l’expérimentation territoriale :

  • la coopération entre acteurs aux métiers différents, et l’adaptation du pilotage de la Politique de la Ville localement.
  • l’implication des citoyens dans la résolution de problématique locale, par la mise en réseau des différents acteurs de ces territoires.

La démarche envisagée pour un projet territorial commun :

  • Les solutions locales se construisent dans la coopération.
  • Une gouvernance partagée sera mise en œuvre, donnant une place importante aux acteurs et aux habitants.
  • La définition d’un projet bien précis, qu’il conviendra aux acteurs du territoire, incluant les citoyens.
  • La mise en place de cette animation territoriale bénéficiera d’un appui institutionnel de la part de l’Etat et de la collectivité locale de référence.

Date

18 Nov 2022
Expired!

Heure

8h00 - 18h00

Organisateur

Autres

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">HTML</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*