Le projet de loi de finance 2021 annonce 46 millions d’euros supplémentaires pour la politique de la ville.

En dehors des 17 millions d’euros fléchés sur les cités éducatives, des 10 millions d’euros pour financer des postes d’adultes relais et de 4 millions d’euros pour l’EPIDE , la dotation s’annonce donc stable pour les quartiers.

Commentaires

  • Aucun commentaire.

Poster votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.