Crédits à destination des quartiers : les élus déplorent la multiplication des appels à projet

Le premier « comité de suivi » du 27 mars 2021 dans le Gard n’aura pas suffi à rassurer les élus locaux. Suite à l’annonce en janvier 2021, lors du comité interministériel des villes (CIV) de Grigny, de 3,3 milliards d’euros supplémentaires pour les quartiers prioritaires de la politique de la ville (voir notre article du 29 janvier 2021), le Premier ministre s’est engagé à se rendre tous les deux mois sur le terrain, avec quelques ministres, pour s’assurer que « la logistique suive » et que les crédits arrivent bien à bon port (voir notre article du 29 mars 2021). Dans un communiqué commun diffusé ce 6 avril 2021, l’Assemblée des communautés de France (ADCF) – Intercommunalités de France, l’Association des maires de France et des présidents d’intercommunalité (AMF), France urbaine, Villes de France et Ville & Banlieue font toutefois part des « difficultés pour les élus locaux de mobiliser des crédits de France Relance en faveur de leurs projets de cohésion urbaine et sociale ».

Retrouvez l’article ICI

Commentaires

  • Aucun commentaire.

Poster votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.