« La mixité, un objectif toujours plein de complexité »

Pourquoi la gentrification à l’œuvre dans certains quartiers populaires urbains ne gagnerait-elle pas les grands ensembles, a fortiori lorsqu’ils font l’objet d’une rénovation urbaine ? Aussitôt la question posée, Pierre Gilbert y répond : « Parce qu’on ne valorise pas le passé populaire du grand ensemble », bien au contraire : « le grand ensemble est un problème ».

fleche bleu NEW« La mixité, un objectif toujours plein de complexité » sur Localtis.info le 11 avril 2016

Commentaires

  • Aucun commentaire.

Poster votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.