« Les quartiers populaires tentent de se mobiliser contre l’extrémisme »

Rendre un hommage des banlieues aux victimes des attentats. Et afficher leur inquiétude sur les conséquences des actes terroristes pour leurs habitants. Quelque 200 personnes, responsables associatifs, élus de banlieue, citoyens se sont rassemblées devant la préfecture de Bobigny (Seine-Saint-Denis) lundi 12 janvier, à l’appel de la coordination Pas sans nous. Peu de monde – et surtout une absence notable des jeunes des quartiers – mais la manifestation se voulait avant tout symbolique.

fleche bleu NEW« Les quartiers populaires tentent de se mobiliser contre l’extrémisme » sur LeMonde.fr le 13 janvier 2015

Commentaires

  • Aucun commentaire.

Poster votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.