La Politique de cohésion de la Ville

 

Lors des dernières élections municipales, plusieurs professionnels exprimaient leur difficulté à faire comprendre la complexité de la politique de ville aux nouveaux élus en charge de cette délégation.

Un groupe de professionnels s’est donc penché sur la question pour concevoir un document répondant à leurs attentes.

Si sa forme vous étonne, c’est tout d’abord parce qu’il est pensé pour faire l’objet d’une présentation commentée à votre élu. « La Politique de cohésion de la Ville » est donc un document recto-verso à déplier au fur et à mesure de sa présentation. Accompagnée de schémas explicatifs, il permet de se saisir du cadre, des enjeux et des contours de la politique de la ville.

 À utiliser sans modération ! Avec ses élus, ses collègues, de nouveaux partenaires, etc

 

 

 Intéressé(e) ?

Adhérents, remplissez le formulaire ci-dessous.

 

Coop ou pas Coop

La coopération on en parle beaucoup en politique de la ville. C’est même une injonction permanente qui aujourd’hui devient encore plus nécessaire pour aborder les enjeux des transitions.

Mais que recouvre cette injonction ?

Et pourquoi coopérer ?Mettre en place un programme d’actions et remplir tous ensemble des tableaux Excel est-ce coopérer ? 

Travailler tous ensemble à de la transformation d’un territoire avec les habitants, avec tous les acteurs ? mais comment ? 

Pensons-nous le travail dans les quartiers avec les habitants, les associations, les partenaires, de la même façon ?

Est-ce que nous n’avons pas notre propre manière de penser la coopération en tant que professionnels ? 

Sur le terrain, nous professionnels de la politique de la ville nous constatons que la coopération inter-acteurs, avec les habitants, les associations, ça ne se décrète pas !  Au-delà des concepts et des méthodes coopératives, les professionnels de l’IR-DSU sont convaincus que pour qu’un climat coopératif se mette en place, il faut partir des postures de chacun et des objectifs que le collectif se défini.

Mais comment faire percevoir à des collègues, à un partenaire, à un président d’association, à un bailleur, à un élu, que faire de la coopération c’est d’abord sortir des présupposés, des schémas de pouvoir ?

Comment construire ensemble, faire évoluer sa propre posture, passer réellement du je au nous ?

Sur ce sujet délicat, les professionnels du DSU ont conçu un jeu pour éprouver la coopération en l’expérimentant, pour faire réfléchir chacun et faire progresser la réflexion collective à partir d’une forme ludique.

Le jeu « COOP ou pas COOP » que l’on vous propose n’est pas un modèle à reproduire, ni une règle à appliquer. A partir d’un sujet : la transformation d’un territoire par les habitants, c’est avant tout un prétexte à débat, pour susciter des réactions, générer des appréciations communes comme des désaccords, faire réfléchir sur les personnages et les actions à mettre en œuvre. C’est de la fiction…si vraisemblable.

Le jeu COOP ou pas COOP est donc un objet à s’approprier, un super outil pour mettre la question de la coopération effective et de la cohésion en débat au sein d’un collectif (interne, inter- partenaires).

Coordinateur.rice gestionnaire de tiers-lieux (92)

Informations sur l’offre

  • Type de contrat : 3- CDD de droit privé
  • Employeur : L’apes
  • Localisation : ISSY LES MOULINEAUX – Île-de-France
  • Pièce jointe : Fiche de poste

Descriptif de l’offre

L’apes est une association au service de la politique de cohésion sociale d’Action Logement Immobilier et de ses filiales. Parce que la politique du logement est intimement liée à tout ce qui contribue à la vie sociale et économique des territoires, L’apes agit aux côtés des bailleurs sociaux et intermédiaires du groupe Action Logement adhérents pour :
• Donner aux habitants l’opportunité d’agir et de s’impliquer aux côtés des bailleurs
• Favoriser l’insertion et l’emploi des habitants
• Accompagner le volet « humain » des projets de transformation des patrimoines des bailleurs.
• Développer une ingénierie au service de l’inclusion sociale des habitants
(…)
L’apes gère, pour ses bailleurs, des espaces communs au sein des résidences « Particip’Actives ». L’objectif du projet de la résidence est de créer et maintenir des liens sociaux entre et avec les habitant.es de la résidence, le quartier et la ville, en prenant compte le tissu associatif local afin d’améliorer le cadre de vie des résidents.
C’est dans ce contexte qu’elle ouvre au recrutement un poste de Coordinateur.rice gestionnaire de tiers-lieux en CDD jusqu’au 31 mai 2023. En lien étroit avec la responsable du programme innovation sociale (N+1), la.le coordinateur.trice gestionnaire mène une démarche active de co-construction et de coanimation avec les habitants de la résidence, en les rendant acteurs de leurs propres projets. Il s’agit également de renforcer la cohésion sociale et territoriale en animant et mettant le lieu à disposition de structures accompagnant les habitants dans leurs projets… (En savoir plus, voir détails des missions sur la fiche de poste : https://cutt.ly/lJhHprm)

Démarche pour la candidature

 

CONDITIONS ET COMMENT POSTULER :
• CDD de 11 mois, statut cadre, temps plein
• Localisation : siège basé à Issy les Moulineaux, déplacements à prévoir dans les départements du 78 et du 76 et télétravail.
• Date limite de candidature : 25 juin 2022

Vous avez réellement envie d’intégrer une structure associative au sein d’un grand groupe, en forte proximité avec le terrain et les habitants ? Envoyez votre candidature par mail, une lettre de motivation et votre CV à contact@apes-dsu.com ou en ligne sur http://www.apes-dsu.fr/espace-recrutement

 

Contact

Chargé.e de mission cadre de vie – gestion urbaine de proximité (réf. : DR N°22-0194 EP) (93)

Informations sur l’offre

  • Type de contrat : 1- Titulaire ou contractuel de la fonction publique
  • Employeur : Mairie de Saint-Denis
  • Localisation : SAINT-DENIS – Île-de-France
  • Pièce jointe : Fiche de poste

Descriptif de l’offre

Ville d’histoire avec l’incontournable Basilique royale, Saint-Denis, 3ème commune d’Ile-de-France avec plus de 110 000 habitants, est un territoire en plein dynamisme qui accueille chaque année près de 1 000 nouveaux habitants et attire de nombreuses entreprises locales et d’envergure internationales.
Ce développement urbain exceptionnel, impulsé notamment par la présence du Stade de France et confirmé par la désignation comme pôle stratégique du Grand Paris, s’accompagne d’une richesse culturelle et créative matérialisée par sa candidature au titre de Capitale européenne de la culture 2028.
Future ville d’accueil de la Coupe du monde de rugby 2023 et des Jeux olympiques et paralympiques 2024, la Ville de Saint-Denis bénéficie quotidiennement de l’engagement, de l’expertise et du sens d’intérêt général de ses 3 000 agents. Elle recrute annuellement plus de 200 nouveaux collaborateurs et collaboratrices dont les missions visent à faire de Saint-Denis une ville durable, attractive, apaisée, émancipatrice, et solidaire, en un mot : équilibrée.

MISSIONS
Sous l’autorité de la directrice vie des quartiers le/la chargé.e de mission Cadre de vie et gestion urbaine et sociale de proximité (GUSP) met en oeuvre, avec un important réseau d’acteurs, les conditions favorables au cadre de vie, et développe des démarches participatives et citoyennes autour de l’amélioration du cadre de vie. Sur le périmètre géographique des quartiers Grand centre-ville Confluence, Delaunay-Belleville-Sémard et d’autres secteurs ponctuellement, le/la chargé.e de mission sera rattaché fonctionnellement aux directeur.rice.s de quartier et sera ainsi intégré à la coordination des directions de quartiers.

Missions:
**Animer et mettre en oeuvre des programmes d’action et le partenariat nécessaire à maintenir, voire à améliorer, le cadre de vie dans les quartiers concernés :
 Assurer le suivi des impacts des chantiers sur le cadre de vie : travail avec les maîtres d’ouvrages sur les dispositifs de médiation et de communication chantier, organisation des réunions d’information des riverains et des visites de terrain ;
 Animer des collectifs de travail internes et coordonner des actions préventives et correctrices en faveur de la propreté, de l’entretien des espaces, des incivilités ou conflits d’usage, en interaction avec les bailleurs sociaux et les pôles concernés de la Ville et de Plaine Commune ;
 Participer au travail de recensement et de suivi des interventions techniques réalisées sur les différents quartiers ;
 En lien avec la mission GUP de Plaine commune, suivre l’élaboration et la mise en oeuvre des programmes d’actions des bailleurs dans le cadre de la convention relative à l’abattement TFPB ;
 Participer à la mise en place de dispositif de veille sur le terrain et concevoir des outils communs de suivi des situations ;
 Concevoir des outils de communication afin de diffuser l’information auprès du public en lien avec la direction de la communication.

**Mener des démarches de concertation citoyenne, piloter et accompagner des projets d’habitants ou d’associations visant le renforcement de la propreté, l’embellissement du cadre de vie et l’animation sociale de proximité :
 Piloter des projets en lien avec l’amélioration du cadre de vie, en partenariat avec les services opérationnels : mise en oeuvre des projets lauréats du budget participatif ou tout autre projet en lien avec le cadre de vie dans une démarche de développement social local,
 Elaborer des démarches de concertation avec les habitants pour l’amélioration du cadre de vie, animer les réunions publiques, les marches exploratoires et tout autre dispositif de concertation/participation,
 Etre force de proposition en matière d’actions d’amélioration du cadre de vie,
 Participer au collectif de professionnels du/des quartiers,
 Contribuer à l’organisation des fêtes de quartier, temps festifs ou autres projets en faveur des habitants, notamment en coordonnant l’interface avec les différents services de la ville concernés.

COMPÉTENCES REQUISES
Techniques (connaissances)
 Connaissance de l’environnement des collectivités territoriales
 Méthode et outils d’analyse, de conduite de projet, de montage et suivi de budgets
 Processus de développement social local et de pouvoir d’agir des habitants
 Techniques de communication et de négociation, techniques de médiation et de dynamique de groupe, technique d’animation de réunions, méthodes d’animation collective et collaborative
Relationnelles / savoir-faire comportemental
 Sens de l’organisation, capacité au travail en équipe, sens de l’initiative et du travail en réseau.
 Aptitudes au travail en équipe et capacité à animer un réseau
 Qualités relationnelles: capacité d’écoute, d’adaptation, de dialogue, gestion de conflit et de situations délicates
 Aptitudes à la prise d’initiative
 Aptitude à la communication, à l’innovation et la mobilisation

QUALIFICATIONS REQUISES
De formation supérieure (Bac +3-5) en Développement territorial et/ou Gestion des territoires et développement local

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES
 Temps et lieu de travail : 38 heures – centre administratif et Maison de quartier P. Sémard
 Spécificités : disponibilité régulière requise en soirées et week-end
 Cadre d’emploi : attaché territorial

Démarche pour la candidature

 

Candidature (CV + lettre de motivation) à envoyer par mail avec la référence DR N°22-0196 EP à :
rh.recrutement@ville-saint-denis.fr
Consultez nos offres d’emploi du notre site internet :
https://ville-saint-denis.fr/recrutement

 

Contact